Quelle est la différence entre l’autopartage et un loueur de voitures professionnel ?

Comme il existe plusieurs offres de service en déplacement routier actuellement, la demande de louer un professionnel est toujours en plein croissance. Focalisons-nous sur la différence des deux profils de service que sont : l’autopartage et loueur de voitures professionnel.

Que faut-il savoir sur l’autopartage ?

L’autopartage est une mobilisation de plusieurs personnes parfois d’un groupe particulier, d’une association, de coopérative. L’activité consiste à disposer un véhicule collectif à un membre pour une durée limitée. Louer des voitures pour visiter Bordeaux fait partie du service sécurisé de l’autopartage. Louer professionnel s’organise de manière à ce que chacun utilise la voiture avant qu’un autre prenne le relais par l’ordre de réservation. Pour les membres en particulier, la détermination en amont des stationnements–clés est avantageusement suivant le trajet des bus, vélos, métros étant des moyens de transport complémentaires au quotidien. Tout ce qui est de dépense est donc réglé par ordre de mutualisation : achat, entretien, assurance, etc. La location même par chaque membre engendre une économie très importante sur l’utilisation de la voiture. Grâce à l’internet, chacun peut réserver et en même temps surveiller la voiture : son stationnement, sa direction et sa disponibilité. Drivy en Europe est une plateforme professionnelle qui offre des services ponctuels et économiques d’autopartage.

Que faut-il savoir sur un loueur de voitures professionnel ?

Cette activité intéresse davantage un entrepreneur qui souhaite développer son propre service. L’intégration dans ce monde implique quelques contraintes dans plusieurs cadres. En s’attribuant à un titre de louer professionnel, on doit avoir un statut complet d’entreprise. Le loueur légal devrait être d’abord inscrit dans le registre de commerce et respecte pour sa charge les assurances liées à la voiture et sa location. Il est soumis à la loi légale de louer professionnel, qui met en garde : la sécurité pour le locataire, le type de voiture et la zone couverte.

Les conditions des locataires face à une offre d’un loueur de voitures professionnel

Dans la commercialisation, il serait important de distinguer ses clients face à des familiers d’autopartage en libre-service. Par exemple, un locataire privilégié est celui qui s’apprête à louer pour une durée un peu plus longue, sollicite un service unique. Celui-ci loue pour des parcours privés et discrets dans son activité professionnelle. Le loueur de voitures professionnel est favorable aussi pour un circuit touristique, étant donné le parcours long et indéterminé du touriste. Ainsi, louer une voiture pour visiter Bordeaux se conforme à un tel service à la mesure. La qualité de la voiture ainsi que les composants à l’intérieur de celle-ci représentent une valeur pour une activité dédiée. D’autant mieux que l’entretien régulier de la voiture est une inclination du propriétaire. Louer professionnel tend plus à respecter le désir exclusif d’un locataire, reflété dans leur contrat avant la prise de la voiture.

Vaut-il mieux acheter une voiture ou passer à l’autopartage
Ecologie : pourquoi l’autopartage de voitures est une solution innovante et durable